Kaysersberg, Turckeheims
  

Kaysersberg, Turckeheims

Kaysersberg, France le 29/08/2011

 

Lundi 29 aout

Kaysersberg

Ce matin je souffre tjrs mais ça n'évolue pas en mal, c'est déjà ça. Je décide de prendre rdv chez un homéopathe accupuncteur qui confirme le diagnostic mais remarque une erreur de posologie dans le traitement donné à l'hopital; Je ne risque pas de guerir avec ce qu'ils m'on donné là bas : il faut multiplier la dose par 3!!!!! j'ai bien fait de reconsulter; du coup scéance d'accupuncture , un bon massage et une nouvelle ordonnance.

Mais je perd pas courage et je visite Kaysersberg:

Très jolie petite ville et cité du Dr Schweitzer.

- L'hotel de ville 1604-1605

- Plusieurs maisons magnifiques du XV°s

- Eglise Ste Croix du XIII° au XIX°s

- Le Pont fortifié de 1514

- Maison natale et musée du Dr Schweitzer

- Tour de la Porte Haute du 15°s

-Les ruines du château du 13°s

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kaysersberg

Je ne peux pas tout citer! cette ville est magnifique avec un très riche patrimoine qu'il faut visiter; je vous renvoie sur les photos

Ce soir on a visité

Turckeheims

de nuit pour une visite guidée avec le veilleur de nuit! C'est toute une histoire! Il fait sa ronde depuis le XVI°s avec une interruption au 19°s et une reprise en 1953. Il s'agit de faire une ronde autour du village pour surveiller et mettre les gens en garde contre le feu; pour ce faire à chaque carrefour il entonne une chanson haut et fort à 22h et jusqu'à 23h. le petit refrain n'est pas très long et la chanson ne dure que qq minutes puis il se déplace et ainsi de suite.Je vous donne la traduction de la chanson qui est chanté en Alsacien bien sur:

" La cloche vient de sonner les dix heures

Prenez soin de l'âtre et de la chandelle

Que Dieu et la Vierge Marie vous protègent

Je monte la garde, Dieu vous donne

Une bonne nuit."

Je me permets de faire un copié collé du site officiel de Tuckeheim:

" Han sori zu Fir und Liacht" (Prenez soin de l'âtre et de la chandelle)

Telle était la recommandation que le veilleur de nuit adressait à ses concitoyens lorsqu'il entamait son service. Elle est d'ailleurs la raison d'être de cet emploi municipal : éviter les incendies.

Une chandelle non éteinte ou un foyer mal contrôlé pouvaient déclencher une catastrophe : les moyens de lutte dérisoires de l'époque permettaient difficilement de circonscrire un sinistre.

Au fil des ans, le veilleur sera aussi chargé d'annoncer les heures, d'assurer l'ordre dans les rues ; plus tard il sera aussi garde champêtre et fossoyeur.

Le veilleur de nuit est peu évoqué dans nos archives ; on y relève les nominations et quelques remontrances pour négligence dans le service. Les corporations payaient les veilleurs qui étaient deux en règle générale ; chaque famille versait le « Wachtgeld » chaque trimestre. Nous conservons encore les « Wachtgeldbücher ». Lorsqu'en 1791 les corporations sont supprimées, le veilleur de nuit de Turckheim disparaîtra. Des rondes nocturnes seront organisées par les habitants. Le veilleur sera rétabli dans ses fonctions en 1795 et maintenu jusqu'en 1939 veille de la 2ème guerre mondiale.

Le dernier veilleur de nuit de Turckheim sera Mathias JAMM, qui prit la relève de son père Joseph JAMM (veilleur de 1873 à 1920) avec son frère Auguste, décédé lors des combats de la libération de la Poche de Colmar.

Les progrès des temps modernes, la généralisation des installations électriques notamment, signeront son arrêt de mort.

En 1953, la société d'histoire Wickram décide de remettre ce personnage à l'honneur, et c'est M.Joseph LIECHTY qui va assurer les rondes à partir du 1er Août 1953.

Depuis plus de 50 ans, du 1er mai au 31 octobre, le chant du veilleur résonne à nouveau dans les rues de la vieille Cité à l'occasion de la ronde de 22 heures. Outre M. Joseph LIECHTY (1953-1958), M. Joseph JAMM fils (1958-1968) et M. Charles MEYER (1968-1985) ont contribué au maintien de cette tradition pour la plus grande joie des habitants et des visiteurs.

Aujourd'hui, ils sont trois à avoir pris la relève et à se relayer au cours de la saison touristique.

Jean-Luc KILLY

Louis MEYER

Marcel SATTLER

http://fr.wikipedia.org/wiki/Turckheim

Ce soir là on a pas bcp vu les monuments mais on a bien écouté ce veilleur de nuit et ce fut une heure de pur délice.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en France